nov. 17, 2023 - Minute de lectureMinutes de lecture

Définition Prothèse dentaire

La prothèse dentaire est un dispositif médical sur mesure, correspondant à des dents artificielles qui remplacent une dent ou un ensemble de dents manquantes, abîmées ou fragilisées.

Contenu

Quels sont les différents types de prothèses dentaires ?

La prothèse dentaire fixe : elle peut être scellée ou collée et seul le dentiste peut la retirer. Dans cette catégorie entrent :

  • La couronne : elle sert à recouvrir et consolider des dents fragilisées. Elle est en métal, en céramique ou dans un mélange des deux (céramométallique).
  • Le bridge : c’est un « pont » constitué de dents artificielles qui s’appuie sur les dents voisines ou des implants et remplace 1 à plusieurs dents manquantes.
  • L’onlay : en résine ou en céramique, il reconstitue la partie abîmée de la dent. Il est utilisé quand le volume et la résistance restant de la dent ne requièrent pas la pose d’une couronne englobant toute la dent.
  • L’inlay : il reconstitue une partie interne de la dent abîmée.
  • La facette dentaire : c’est une pellicule en céramique qui se colle sur la surface visible d’une dent afin de masquer ses défauts (jaunie, altérée).
  • La couronne sur implant : un implant est une racine artificielle vissée dans l’os de la mâchoire sur laquelle une couronne sus-jacente y est collée ou vissée.

La prothèse dentaire amovible : elle peut se retirer. Le dentiste pose ce type de prothèse quand l’appui dentaire est insuffisant pour poser des prothèses fixes, notamment quand il manque beaucoup de dents. On distingue :

  • La prothèse partielle qui remplace une partie de la denture : c’est une structure en métal et en résine qui se fixe sur les dents par des crochets.
  • La prothèse complète qui remplace la totalité de la denture : c’est le « dentier ». Il est composé de résine.

Combien coûte une prothèse dentaire ?

Contrairement aux soins dentaires classiques dont le prix est fixé par l’Assurance maladie, les actes dits « prothétiques » sont en honoraires libres, d’où une grande variation de prix : de 500 à 1500 € pour une couronne en céramique, de 800 à 2500€ pour un implant dentaire… Le prix d’une prothèse dentaire dépend de nombreux facteurs :

  • Le coût de la prothèse elle-même, sa complexité, le matériau utilisé,
  • Le prix de l'acte prothétique facturé par le chirurgien-dentiste et le prothésiste dentaire, fonction du montant de ses charges, des prix pratiqués dans la région.
  • Le niveau de remboursement de l’Assurance maladie et de la mutuelle du patient. Le Zéro reste à charge (ZAC) mis en place par l’Assurance maladie depuis le 1er janvier 2021 permet au patient de ne rien avoir à débourser à condition que sa prothèse réponde à certains critères de fabrication et respecte certains plafonds de coûts. Exemples :

o   290 € pour une couronne métallique

o   500 € pour une couronne céramique

o   440€ pour une couronne en zircone

o   1465 € pour un bridge en céramique

o   1100 € pour un dentier en résine…

Avant toute intervention, le chirurgien-dentiste remet à son patient un devis indiquant le prix final. (1)


Combien de temps dure une prothèse dentaire ?

Les prothèses dentaires ont une durée de vie limitée, autour de 10 ans selon leur nature, leur emplacement dans la bouche et leur matériau de base. Il convient de tenir compte de leur usure et de les remplacer à temps afin d’éviter certains risques indésirables :

  • Fracture de la prothèse et/ou de la dent sous-jacente
  • Perte d’adaptation de la prothèse et risque d’infection secondaire,
  • Gencive douloureuse ou irritée,
  • Problèmes d’articulation de la mâchoire,
  • Mastication devenue difficile,
  • Maux de tête, cou voire oreilles...


Découvrez d'autres articles