mars 11, 2022 - Minute de lectureMinutes de lecture

Quel bain de bouche en cas de gingivite ?

La gingivite est une inflammation des gencives qui nécessite immédiatement une amélioration de l’hygiène bucco-dentaire. Les bains de bouche sont indiqués pour renforcer l’efficacité du brossage et le passage du fil dentaire et des brossettes interdentaires. Quelques conseils pour choisir son bain de bouche et bien l’utiliser afin de potentialiser son action. 

Contenu

Pourquoi faire des bains de bouche ?

Les bains de bouche sont utiles dans le cadre du rituel bucco-dentaire quotidien. Ils complètent à la fois le brossage des dents et le passage du fil dentaire ou des brossettes interdentaires.

Se brosser les dents contribue à éliminer la grande majorité des débris alimentaires et la plaque dentaire présents dans la bouche et à la surface des dents. Le fil dentaire ou les brossettes de taille adaptée à l’espacement des dents permettent de déloger les résidus alimentaires ainsi que la plaque inaccessible aux brins de la brosse. Les bains de bouche étant liquides, ils peuvent aller encore plus loin en atteignant les espaces interdentaires les plus étriqués, ce qui renforce encore l’hygiène bucco-dentaire.

Hygiène bucco-dentaire contre plaque dentaire

Ce nettoyage minutieux de toutes les surfaces des dents permet de prévenir l’accumulation de la plaque dentaire. Il s’agit d’une sorte d’enduit mou composé de bactéries. Sans une hygiène suffisante, elle s’accumule un peu plus tous les jours, elle finit par s’épaissir et durcir jusqu’à former le tartre. À ce stade, seul le dentiste peut l’ôter en réalisant un détartrage.

Ce développement bactérien entraîne une inflammation des gencives. Les gencives deviennent rouges, gonflées, avec un risque de saignements lors du brossage des dents ou spontanés. C’est la gingivite. Le retour à une hygiène suffisante (et un détartrage au besoin) permet généralement de faire disparaître une gingivite. À défaut, l’inflammation de la gencive risque de s’étendre aux tissus profonds sous-jacents, que sont le ligament, le cément et l’os. On parle alors de parodontite, maladie parodontale qui nécessite l’intervention du chirurgien-dentiste pour un traitement adapté et parfois conséquent et une maintenance à vie.

Les bactéries buccales produisent par ailleurs des acides, qui attaquent l’émail des dents, à l’origine de caries.

Enfin, en dégradant les protéines présentes dans les restes alimentaires, elles peuvent aussi dégager des composés sulfurés volatils, dont l’odeur désagréable est responsable de la mauvaise haleine (halitose).

En limitant le développent bactérien, une hygiène bucco-dentaire suffisante permet de prévenir la plupart de ces problèmes, et les bains de bouche ont ici un rôle important à jouer.

Mais ils ont encore deux autres indications intéressantes :

  • Le confort buccal, pour plus de fraîcheur, et à plus forte raison en cas de mauvaise haleine.
  • Certains bains de bouche ont des actions thérapeutiques c’est-à-dire qu’ils sont utilisés comme traitement contre certaines maladies bucco-dentaires, dont les gingivites. C’est le cas des bains de bouche dits « antiseptiques »

Quels bains de bouche choisir ?

Le choix de bains de bouche est vaste, car ils répondent à des besoins différents. Selon leur composition, certains par exemple ont des objectifs fraîcheur, blancheur ou antitaches. D’autres encore sont enrichis en fluor pour lutter contre les caries ou en actifs désensibilisants pour atténuer les sensibilités dentaires. Selon leur dosage en antiseptiques, certains bains de bouche seront davantage destinés à prévenir les gingivites, ou à agir en traitement adjuvant aux maladies parodontales. C’est ainsi que certains produits ne sont disponibles qu’en pharmacie. Il existe également des bains de bouche recommandés avant ou après une chirurgie dentaire, dans le but d’assainir la cavité buccale et de prévenir les infections et les risques de complications infectieuses. 

Quel bain de bouche pour la gingivite ?

Contre la gingivite, il est recommandé d’utiliser un bain de bouche antiseptique, ayant des propriétés antibactériennes. Car c’est en limitant le développement des bactéries que l’on prévient la formation et l’accumulation de plaque bactérienne et l’inflammation gingivale. On parle aussi d’action « antiplaque ».

Certains produits enrichis en actifs naturels d’aloe vera ou en extraits de gingembre par exemple, exercent en plus un effet apaisant sur les gencives enflées.

La réalisation de bains de bouche antiplaque contribue également à atténuer les haleines fétides, le développement bactérien étant à l’origine d’une halitose, et à retrouver une bouche saine et une bonne haleine.

Comment traiter une gingivite rapidement ?

Il est nécessaire de renforcer toutes les étapes de l’hygiène bucco-dentaire :

  • Brossage des dents deux fois par jour pendant deux minutes, en utilisant une brosse à dents à brins souples pour ne pas blesser les gencives rouges et gonflées par l’inflammation, et un dentifrice fluoré.
  • Passer un fil dentaire ou des brossettes interdentaires de diamètre adapté en effectuant un geste lent et délicat à l’approche de la gencive pour ne pas l’endommager.
  • Seulement après, réaliser un bain de bouche spécialement conçu contre les gingivites, contenant des actifs antiseptiques.
  • Faire réaliser un détartrage par son dentiste au moins une fois par an.

Si la gingivite perdure, rendez-vous chez votre chirurgien-dentiste pour en déterminer la cause et mettre en place le traitement adapté.

La gingivite est la première étape de la maladie parodontale. Elle est réversible avec une hygiène bucco-dentaire renforcée. À défaut, elle progresse vers l’étape suivante de la parodontite, plus sévère, avec à terme un risque de déchaussement des dents et un traitement parfois très conséquent suivi d’une maintenance à vie. 

Comment réaliser un bain de bouche ?

  • Respectez les consignes qui figurent sur le flacon. Elles indiquent si le produit est à utiliser pur ou à diluer.
  • Réalisez un gargarisme. En faisant des mouvements avec vos joues et votre langue, vous aidez le produit à se répartir partout à l’intérieur de votre bouche, de sorte que toutes les surfaces dentaires entrent en contact avec le liquide antiseptique.
  • Gardez le produit en bouche une minute environ avant de le recracher pour potentialiser l’efficacité des actifs.

À savoir

  • Privilégiez les bains de bouche sans alcool pour éviter des effets irritants et desséchants de celui-ci, et les picotements qui peuvent y être associés.
  • Les bains de bouche contenant de la chlorhexidine peuvent entraîner des colorations sur les dents, réversibles après l’arrêt d’utilisation.
  • Les bains de bouche contenant des antiseptiques comme la chlorhexidine sont à utiliser sur une période limitée dans le temps pour préserver la flore buccale.
  • Certains antiseptiques étant susceptibles d’interagir avec les agents moussants des dentifrices, il est conseillé d’attendre 30 minutes entre la fin du brossage et la réalisation du bain de bouche.
  • Pas de bain de bouche avant l’âge de 6 ans, car l’enfant ne maîtrise pas totalement la déglutition et risque de l’avaler. 


Découvrez d'autres articles