nov. 21, 2023 - Minute de lectureMinutes de lecture

Définition Syndrome du biberon

Le syndrome du biberon est une forme sévère de la carie précoce de l’enfant, caractérisée par la rapidité de sa progression. 

Contenu

Qu’est-ce que le syndrome du biberon ?

Le syndrome du biberon, ou carie du biberon, concerne les bébés dès l’apparition des dents de lait soit dès 6 mois, et 11% des enfants de 2 à 4 ans.

En France, 20 à 30% des enfants ont une ou plusieurs dents cariées non traitées. (1)

Quelles sont les causes du syndrome du biberon ?

Le syndrome du biberon est la conséquence de :

  • Une exposition prolongée et répétée ou endormissement de l’enfant avec des boissons sucrées telles que des jus de fruit, des sodas, des boissons lactées… Même diluées, elles restent trop riches en sucres. Les laits infantiles et le lait maternel lui-même contiennent des sucres. Ainsi, même un enfant nourri au sein peut développer des caries précoces.
  • La fragilité des dents de lait. Les dents temporaires sont plus vulnérables aux attaques bactériennes que les dents définitives, du fait de la finesse de leur couche d’émail. L’hygiène dentaire des bébés est par ailleurs peu développée car il est compliqué de brosser régulièrement correctement les dents des jeunes enfants. Le manque de fluor contribue également à l’apparition précoce de caries.
  • La salivation insuffisante des enfants : pendant le sommeil, la salivation est réduite, et donc assure moins bien son rôle protecteur. Or, comme les enfants dorment beaucoup, un biberon laissé à disposition en continu aggrave l’exposition des dents au sucre, les bactéries à l’origine des caries proliférant alors encore davantage.

Les conséquences du syndrome du biberon 

Les premières caries apparaissent généralement sur les incisives de la mâchoire supérieure. Elles se présentent d’abord sous forme de taches crayeuses. Puis les caries deviennent brunes et se creusent peu à peu au niveau des faces lisses des dents dans leur ordre d ‘éruption, puis les faces occlusales et proximales dans les cas les plus sévères. Elles sont dites rampantes, débutant au niveau du collet des dents. Elles s’étendent progressivement aux canines et aux prémolaires mais toute la denture peut être concernée. Les dents deviennent très fragiles et peuvent se casser au moindre choc.

Une carie peut conduire à un abcès. Il peut alors également être responsable d'atteintes qui mettent en danger les futures dents définitives sous-jacentes.

Concernant la douleur, l’enfant peut ne rien ressentir au début de la carie. Puis il commence à se plaindre au moment des repas ou au contact du chaud ou du froid. Quand la dentine de la dent est atteinte, la douleur s’intensifie. Elle devient intolérable quand la pulpe, très volumineuse d’ailleurs dans une dent temporaire, est atteinte. Cette douleur est très pénible pour l’enfant qui n’a pas les moyens de la localiser précisément et ne peut l’exprimer que par des cris ou des pleurs.

  • Développement de la sphère oro-faciale

Le syndrome du biberon peut provoquer des troubles de l’occlusion dentaire, quand l’enfant ferme la bouche ou mâche et gêner l’acquisition du langage. Il peut aussi gêner la fonction respiratoire car l’enfant atteint de ce syndrome a souvent une respiration buccale, l’absence d’une respiration nasale et une malposition linguale. Tout cela peut entraîner un hypo développement des structures osseuses de la face.

  • Qualité de vie

Au-delà de la sphère oro-faciale, le syndrome du biberon affecte la qualité de vie de l’enfant :

o   Sommeil perturbé,

o   Maux de tête et état général dégradé,

o   Fièvre, asthénie, septicémie possibles,

o   Difficultés à mâcher et à s'alimenter qui peuvent générer une dénutrition et des répercussions sur la croissance,

o   Impact esthétique, social, sur le développement affectif et psychologique

Prévention du syndrome du biberon

Ce qui provoque les caries du bébé, c’est le fait que ses dents "baignent" en permanence dans un milieu sucré. Pour prévenir ce syndrome du biberon :

  • Eviter les biberons sucrés hors repas : ces sucres, en étant dégradés par les bactéries de la bouche produisent en effet des composés acides hautement cariogènes. Tendre un biberon en dehors des repas habitue l’enfant à ce réconfort sucré et multiplie les occasions d’exposition au sucre, facteur d’apparition des caries. Pendant les repas, la production de salive est plus importante et protège les dents. Lors du sommeil au contraire, elle diminue, accélérant la dégradation des sucres en acides.
  • Habituer l’enfant à boire de l’eau très tôt.
  • Passer à une alimentation solide pauvre en sucres : dès douze mois, réduire l’usage du biberon tout en limitant la consommation de sucres.
  • Adopter très tôt une bonne hygiène dentaire :

o   Essuyer les gencives du bébé avec une compresse humide après les repas avant même l’éruption des dents.

o   Dès l’apparition de la 1ère dent, le parent peut brosser les dents de l’enfant

o   Vers ses deux ans, lui montrer l’usage de la brosse à dents adaptée à la taille de sa bouche et repasser derrière jusqu’à ce que l’enfant soit autonome

o   Entreprendre un suivi chez le dentiste dans les 6 mois après l’éruption de la 1ère dent. Celui-ci pourra faire un bilan fluoré et prescrire un complément fluoré pour renforcer l’émail dentaire de l’enfant et réduire le risque carieux.

 

Source :

(1) https://babygators.fr/blogs/infos/focus-le-syndrome-du-biberon-quest-ce-que-cest

Découvrez d'autres articles