Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • International
  • France
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Allemagne
  • Espagne
  • Suède
  • Pologne
  • Belgique
  • Danemark
  • Finlande
  • Grèce

Qu'est-ce que le fluor ?

Le fluor est un oligo-élément fondamental, en particulier pour la santé de nos dents. Mais comment agit-il exactement ? Quelles sont les sources d’apport en fluor ? Et quelle est la dose adéquate quotidienne de fluor ? Les réponses dans cet article.

le fluor

Qu’est-ce que le fluor ?

Le fluor est un oligo-élément naturel qui chimiquement appartient au groupe des halogènes. Il est répandu dans la nature, et en raison de sa grande réactivité, l’ion fluor F- se retrouve en association avec d’autres éléments, qu’on désigne dans ce cas comme des fluorures.

Le fluor est présent dans de nombreux aliments et dans l’eau. Au niveau de l’organisme, on le retrouve en particulier dans les dents et les os.  

Le fluor est un élément précieux pour notre corps car il est impliqué dans plusieurs processus :

  • Il facilite et favorise l’accumulation de calcium au niveau des os, contribuant à leur renforcement, et ce dès leur croissance chez l’enfant. 
  • Il favorise la reminéralisation de l’émail, lutte donc contre sa déminéralisation liée aux attaques acides, en formant des cristaux plus résistants, fortifiant ainsi la dent et favorisant la prévention des caries. 
  • Chez l’enfant, il renforce les dents de lait et les dents définitives pendant leur phase de développement, donc même avant leur poussée.

Une carence en fluor est donc à éviter en particulier chez l’enfant, mais nous verrons plus loin que la dose doit être limitée, une surdose pouvant présenter des risques.

Comment le fluor agit-il sur les dents ?

Lorsque le fluor est présent, il peut se combiner avec les minéraux de nos dents, le calcium notamment, pour renforcer l’émail et le rendre plus résistant à la déminéralisation causée par les acides.

La plaque dentaire, dépôt qui se forme sur les dents après les repas, composé de bactéries et de résidus alimentaires, entraîne la production de composés acides qui attaquent les minéraux de l’émail (en particulier le calcium et le phosphore) et le décomposent : ce processus est appelé déminéralisation. Celle-ci affaiblit l’émail et entraine la formation de caries, petites au départ, mais qui peuvent s’étendre et progresser si le processus de déminéralisation se poursuit.  

Cependant, lors du stade précoce de déminéralisation, le processus peut être inversé : c’est ce qu’on appelle la reminéralisation de l’émail. Cela est possible grâce à la présence de fluor, qui permet la formation de cristaux constituant l’émail plus résistants en association avec les autres minéraux, augmentant la protection contre la déminéralisation ultérieure.

Plus précisément, le fluor agit sur l’émail de nos dents de deux façons : d’une manière topique (locale) et de manière systémique.

Action systémique

Le fluor agit par voie systémique (générale) sur les dents en formation des nourrissons et des enfants. Il remplace certains cristaux d’émail en formation par des cristaux qui contiennent du fluor, et rend donc les dents plus résistantes à la carie dentaire.        

Pour agir de cette manière, l’apport fluoré doit être apporté par l’eau, la nourriture ou des compléments fluorés qui peuvent être prescrits à la suite d’une visite chez le dentiste ou le pédiatre.

Action topique

Chez les enfants et les adultes, le fluor peut agir sous une forme topique, c’est-à-dire localisée sur la dent. Dans ce cas, le fluor est apporté par des dentifrices ou des bains de bouche fluorés : il est absorbé lors des phases de brossage et de contact avec le bain de bouche, et peut agir à partir de la surface extérieure de la dent.

Il est à noter que certaines personnes peuvent être amenées à suivre un traitement professionnel avec de fortes doses topiques de fluor, notamment les patients recevant une radiothérapie, pour aider à lutter contre les effets secondaires sur les dents de ces protocoles.  

Dans le cadre des soins bucco-dentaires quotidiens, il est donc important d’utiliser des produits à base de fluor, au sein d’un rituel complet : brossage des dents au moins 2 fois par jour avec un dentifrice fluoré, nettoyage interdentaire puis rinçage avec un bain de bouche fluoré.

Quelles sont les sources de fluor ?

Dans la plupart des pays occidentaux, une quantité minimale de fluor est ajoutée directement dans les usines d’approvisionnement en eau potable afin de réduire les cas de caries dentaires et d’améliorer la santé de la population.

Dès les années 1930, des études scientifiques ont montré que les personnes qui ont grandi en buvant de l’eau fluorée souffraient moins de carie dentaire. Aujourd’hui encore, la communauté scientifique (et dans ce cas, l’Organisation Mondiale de la Santé et l’American Dental Association) promeut et soutient l’ajout de fluor à l’approvisionnement en eau, en fixant une limite supérieure pour éviter le surdosage. Il est à noter que l’on retrouve du fluor dans l’eau du robinet mais aussi dans les eaux en bouteille.

Le fluor peut aussi être apporté par différents aliments, en particulier le poisson et les fruits de mer. Le thé constitue également une source importante de fluor. Il peut être retrouvé dans certains fruits et légumes, sa présence y dépendant beaucoup du sol et des conditions de culture utilisées.

Quelle est la dose quotidienne de fluor recommandée ?

Les apports quotidiens conseillés en fluor varient selon l’âge :  

  • Enfant de 0 à 6 mois : 0,1 mg par jour
  • De 6 mois à 1 an : 0,2 mg
  • De 1 à 3 ans : 0,5 mg
  • De 4 à 6 ans : 0,8 mg
  • De 6 à 9 ans : 1,2 mg
  • De 10 à 12 ans : 1,5 mg
  • De 13 à 19 ans : 2 mg
  • Femme adulte : 2 mg
  • Homme adulte : 2,5 mg

La prescription éventuelle d’un complément fluoré chez le jeune enfant prend en compte l’ensemble des apports reçus, notamment via l’eau utilisée, cela pour éviter tout risque de surdosage.

En effet, si du fluor à la bonne dose est bénéfique, notamment pour l’émail des dents, un surdosage exerce au contraire un effet délétère en fragilisant la dent : on parle de fluorose. Elle résulte d’un apport fluoré trop important au cours de la période de croissance des dents, et se traduit par l’apparition de taches sur les dents, marquant des zones déminéralisées, donc fragilisées. Il est important dans ce cas de consulter au plus vite son dentiste. La fluorose est irréversible, mais le chirurgien-dentiste pourra néanmoins proposer un traitement à visée esthétique pour dissimuler les colorations.


Questions / Réponses

Nous utilisons des cookies pour veiller à ce que nous vous donnons la meilleure expérience sur notre site Web. Pour ce faire, nous nous souvenons et stocker des informations sur la façon de l’utiliser. Cela se fait à l’aide de simples fichiers textes appelés cookies qui sont assis sur votre ordinateur. En fermant ce message ou naviguer vers une autre page de ce site Web, vous acceptez nos "cookies" sur ce dispositif conformément à notre politique de cookie sauf si vous avez désactivé les.