Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Suède
Femme utilisant du fil dentaire

Le fil dentaire pour un soin complet de vos dents

Le brossage des dents ne permet pas à lui seul d’éliminer la totalité de la plaque dentaire. Une partie de cette plaque reste en effet nichée dans les espaces interdentaires où la brosse ne passe pas. Seule l’utilisation d’un accessoire interdentaire tel que le fil dentaire contribue au nettoyage complet et efficace des dents. Encore faut-il savoir s’en servir correctement. Découvrez comment faire du fil dentaire un réflexe quotidien essentiel à la santé de votre bouche.

Pourquoi utiliser du fil dentaire ?

Le fil dentaire convient-il à tout le monde ?

Comment bien utiliser le fil dentaire ?

Pourquoi utiliser du fil dentaire ?

Les débris alimentaires se déposent chaque jour dans la bouche : sur la surface des dents, entre les dents et sur le sillon gingival, c’est-à-dire à la base des dents. En quelques heures, les sucres présents, la salive et les bactéries de la bouche s’amalgament et forment la plaque dentaire. D’aspect blanchâtre, collant et mou, la plaque dentaire libère des acides qui attaquent l’émail, à l’origine des caries dentaires. Les bactéries composant cette plaque peuvent également causer une inflammation de la gencive, dite « gingivite » qui peut évoluer en maladie parodontale sévère dite « parodontite », si elle n’est pas prise en charge. Rappelons que le parodonte est l’ensemble des tissus de soutien de la dent : gencive, os alvéolaire, ligament alvéolo-dentaire et cément. Et qu’un lien bidirectionnel a été démontré entre les maladies du parodonte et certaines affections cardio-vasculaires, pulmonaires, ou encore le diabète...

Quant au tartre, il correspond à l’évolution de la plaque dentaire qui, si elle n’est pas éliminée chaque jour, se calcifie en couche dure qui piège les bactéries nocives pour vos dents et vos gencives. Un détartrage au moins une fois par an chez votre dentiste permet d’éliminer le tartre et de dégager les espaces interdentaires pour faciliter le passage du fil dentaire.

Le brossage efficace des dents est le geste de base pour prévenir l’accumulation de la plaque dentaire et a fortiori le tartre. Mais ne vous en contentez pas : votre brosse à dents, même électrique, ou encore un accessoire comme l’hydropulseur n’atteignent pas suffisamment les espaces interdentaires. C’est pourtant là que viennent se loger de façon privilégiée les résidus alimentaires précurseurs de la plaque dentaire. En se glissant entre vos dents, le fil dentaire est lui capable de déplacer les amas alimentaires bloqués entre les dents et d’éliminer la plaque qui a commencé à se former.

L’utilisation conjointe d’une brosse à dents et du fil dentaire permet ainsi d’atteindre 70% de la plaque dentaire au lieu de 50% avec la brosse à dents seule.  

Les signes d'une hygiène dentaire insuffisante

Les signes suivants doivent vous encourager à utiliser le fil dentaire :

- saignements de gencives, gencives rouges et gonflées

- mauvaise haleine (halitose)

- jaunissement des dents

- caries…

Demandez conseil à votre chirurgien-dentiste ou votre pharmacien.

Le fil dentaire convient-il à tout le monde ?

Tout le monde a intérêt à adopter un accessoire interdentaire au quotidien pour favoriser la prévention des caries, gingivites et autres désagréments liés à des soins dentaires incomplets (cf. encadré 1). La première question à se poser est : fil dentaire ou brossette interdentaire ? L’utilisation de fil dentaire est utile mais il faut savoir choisir le modèle adapté à votre problématique personnelle.

Fil dentaire ou brossette interdentaire ?

Pour ceux qui ont les dents très rapprochées, voire serrées, le fil dentaire est un accessoire interdentaire adapté : il peut en effet descendre jusque sous la gencive puis remonter et nettoyer les faces dites « proximales » des dents, c’est-à-dire qui se font face entre deux dents.  Si en revanche vous avez des espaces importants entre les dents, les brossettes interdentaires seront plus appropriées. Votre chirurgien-dentiste vous recommandera le bon outil.

Bien choisir son fil dentaire

Vous trouverez des modèles de fil dentaire quelle que soit votre problématique :

Que faire si ma gencive saigne ?

Une gencive qui saigne ou qui est gonflée est le signe que la plaque dentaire s’y est déjà accumulée. Contrairement à ce que l’on peut croire, il ne faut pas renoncer à passer le fil dentaire, à condition de choisir un modèle qui respecte votre sensibilité gingivale et d’agir en douceur. Si les saignements ou l’inflammation persistent, prenez rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste. 

Comment bien utiliser le fil dentaire ?

Bien vous servir du fil dentaire vous permettra d’en tirer le maximum de bénéfices. Vous verrez que, très vite, si vous êtes novice, vous en ferez l’allié incontournable de vos soins dentaires quotidiens.

Coupez une longueur de fil d’environ 45 cm et, pour une bonne prise en main, enroulez chaque extrémité entre le majeur de chaque main, en laissant un court segment entre les doigts. Tendez le fil et faites-le glisser doucement dans chaque espace interdentaire. Depuis la base de la gencive, relevez le fil d’un coup sec vertical vers le haut des dents. C’est ce geste qui va permettre d’accrocher puis de retirer les particules alimentaires, fibres et autres amas agglutinés. En se collant aux faces proximales des dents, le fil dentaire emporte également la plaque dentaire qui a eu le temps de se former.

35 à 40 cm de fil dentaire
Fil dentaire entre les dents
Fil dentaire entre les dents