mai 15, 2023 - Minute de lectureMinutes de lecture

Aphte dans la bouche : tout ce qu'il faut savoir

Les aphtes sont de petites ulcérations superficielles qui se développent dans la bouche. Plus ou moins douloureuses, mais bénignes, elles guérissent spontanément en quelques jours. Certains gestes contribuent néanmoins à atténuer leurs désagréments.

Contenu

Comment reconnaître un aphte ?

Généralement de petite taille, d’environ deux millimètres, les aphtes peuvent cependant parfois atteindre jusqu’à un centimètre de diamètre. Les ulcérations formées par les aphtes sont rondes ou ovales. Elles ont un pourtour rouge et gonflé. L’intérieur est en creux et de couleur blanchâtre.

Dans la bouche, les aphtes s’installent sur les muqueuses buccales, sous la langue, autour de la langue, parfois au bout de la langue ou sur les côtés, sur le palais mou et à l’intérieur des joues, jusque sur l’intérieur des lèvres.

Un aphte a cette particularité de guérir spontanément en quelques jours, en une semaine environ, sans laisser de cicatrice et sans saignement (stomatite aphteuse mineure).

L’aphte est le plus souvent unique

L’aphte survient généralement de façon isolée, mais il arrive aussi parfois que plusieurs aphtes se forment lors d’une même poussée.

De gênant à douloureux

Bénin, l’aphte n’en est pas moins gênant et accompagné d’une vive douleur, quelle que soit sa localisation et encore davantage sur les parties les plus mobiles comme la langue : sensation de picotements, de brûlure.

Cette douleur peut entraîner des difficultés à mâcher les aliments, les avaler, parler et lors du brossage des dents.

Pourquoi développe-t-on des aphtes ?

La génétique

Les aphtes sont très fréquents, nous en faisons tous l’expérience au moins une fois dans notre vie. Mais chez certaines personnes, les aphtes sont récidivants ou plus sévères, généralement pour des raisons génétiques, expliquant leur survenue accrue dans certaines familles. Les premières poussées surviennent alors généralement dès l’enfance et se poursuivent à l’âge adulte avant de s’espacer vers la cinquantaine (1).

Autres facteurs favorisants

Certaines maladies chroniques peuvent provoquer des ulcérations aphteuses : maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, la maladie cœliaque ou la maladie de Behçet.

Une immunité affaiblie peut favoriser l’apparition des aphtes (infection au VIH, traitement contre le cancer…). C’est également le cas d’une fatigue importante et du stress.

Certaines carences ont été associées à des poussées d’aphtes : vitamine B12, acide folique, zinc, fer.

Des allergies ou sensibilités alimentaires peuvent expliquer les récidives aphteuses : noix, fromages, aliments très acides, café, chocolat, œufs…

Les changements hormonaux sont parfois impliqués, notamment au moment de l’apparition des règles.

La bactérie Helicobacter pylori, connue pour causer les ulcères de l’estomac, pourrait aussi entraîner des aphtes.

Certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les bêtabloquants, les biphosphonates et les chimiothérapies jouent un rôle dans leur survenue.

Enfin, un aphte peut résulter d’un traumatisme : mordillement ou morsure de la gencive, prothèse dentaire mal ajustée, acte dentaire au cabinet…

Les aphtes dans la bouche sont-ils contagieux ?

Non, un aphte n’est pas contagieux. Il ne se transmet pas d’une personne à une autre.

Comment soulager la douleur ?

  • Mâcher lentement pour éviter de se mordre la gencive ou la langue.
  • Privilégier les aliments mous.
  • Éviter les repas chauds et préférer le froid.
  • Identifier les aliments qui ravivent la douleur pour mieux les éviter : noix, cacahuètes, fromage et autres aliments acides (ananas, tomates, agrumes, fraises…).
  • Gérer son stress et son anxiété.
  • Veiller à une bonne hygiène bucco-dentaire malgré la douleur : brossage des dents avec une brosse à dents à brins souples, dentifrice sans sulfates (Sodium Lauryl Sulfate).
  • Compléter l’hygiène bucco-dentaire par des bains de bouche spécifiques enrichis en agents antiseptiques, anti-inflammatoires et/ou anesthésiants.

Comment soigner rapidement un aphte ?

Un aphte guérit tout seul. Il ne nécessite donc pas de traitement particulier. Certains gestes peuvent cependant atténuer la douleur, voire accélérer la guérison en favorisant la cicatrisation :

  • Application d’un gel ou d’un spray sur la zone douloureuse, formant une barrière protectrice. La lésion est ainsi isolée des aliments et boissons irritants pour la muqueuse buccale.
  • Gargarismes avec un bain de bouche thérapeutique formant un film protecteur sur la muqueuse buccale (acide hyaluronique).
  • Application locale d’un gel contenant un anesthésique mais l’action est transitoire.

Nous vous proposons la gamme GUM® AftaClear*, une gamme adaptée aux enfants et aux adultes, à utiliser en cas d'aphtes, de petites coupures ou d'irritations causées par les appareils orthodontiques ou les prothèses dentaires, ou de brûlures légères :

  • Spray GUM AftaClear : Facile à utiliser en tout lieu et à tout moment, et permet un accès facilté au fond de la bouche. Conçu pour les adultes et les enfants de 2 ans et plus (ou à partir de 10 kg).
  • Gel GUM AftaClear : Permet une application localisée grâce à sa canule. Conçu pour les adultes et les enfants de 2 ans et plus (ou à partir de 10 kg).
  • Bain de bouche GUM AftaClear : À utiliser après le brossage des dents et le nettoyage interdentaire. Approprié en cas d'aphtes ou lésions multiples, et pour prévenir la récidive ou la progression des aphtes. Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans.

Peut-on prévenir les récidives ?

  • Repérer et éliminer les aliments associés à la survenue des aphtes : fruits secs, noix, gruyère, tomates, jus de citron, aliments épicés, etc...
  • Éviter la consommation régulière d’alcool, notamment les boissons riches en tanins comme le vin rouge.
  • Se brosser les dents à l’aide d’une brosse à dents à brins souples, et délicatement en évitant de trop appuyer pour ne pas blesser la gencive.   

Quand consulter ?

  • Des aphtes multiples.
  • Des aphtes très récurrents.
  • Un aphte qui dure longtemps, plus de 15 jours.
  • Des aphtes présents sur d’autres tissus : sur les parties génitales, sur les muqueuses oculaires.

Dans ces cas, la présence des aphtes peut témoigner d’une maladie sous-jacente. Il est nécessaire de consulter son médecin pour l’identifier et la prendre en charge.

Le dentiste peut lui aussi apporter son aide en prodiguant des conseils personnalisés, en ajustant une prothèse dentaire ou un appareil orthodontique traumatisant pour les muqueuses buccales.

 

Source :

(1) Ameli.fr, Dossier Aphte, https://www.ameli.fr/alpes-maritimes/assure/sante/themes/aphte

 

*Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Avant utilisation, veuillez lire attentivement la notice d'instructions fournie avec le produit. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste ou à votre pharmacien. 

Distribué par Sunstar France, Mai 2023. 

Fabricant : Sunstar Europe S.A., Route de Pallatex 11, CH-1163 Etoy

Découvrez d'autres articles