Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Suède

Stomatite : les causes et les solutions

Un palais enflammé peut être le symptôme d'une stomatite, une inflammation de la muqueuse buccale qui provoque des rougeurs et des douleurs, ainsi que la formation d’ulcérations.

Dans cet article, nous vous parlerons des symptômes et des causes de la stomatite, en vous suggérant quelques conseils et solutions pour y remédier.

stomatite

Quels sont les symptômes de la stomatite ?

Qu'est-ce qu'une stomatite ?

Quelles sont les causes de la stomatite ?

Facteurs favorisants l’inflammation de la muqueuse buccale et les ulcérations

Quelles sont les solutions, comment soigner une stomatite ?

Prévention de l'inflammation buccale

Que faut-il manger lorsqu’on a une inflammation de la bouche ?

Que ne faut-il pas manger lorsque vous avez une stomatite et des ulcérations ?

Inflammation de la bouche chez les enfants

Quels sont les symptômes de la stomatite ?

Les symptômes peuvent être nombreux et varier en fonction du type de stomatite. On peut retrouver parmi eux :

·       Rougeur de la muqueuse buccale

·       Petites ulcérations douloureuses

·       Augmentation de la salivation

·       Fièvre

·       Gonflement des ganglions lymphatiques

 

Stomatite désigne une inflammation du stomodeum, nom du tissu embryonnaire à partir duquel se sont formées les structures de la bouche. 

Qu’est-ce qu’une stomatite ?

La stomatite est une inflammation aiguë des muqueuses buccales. Elle peut affecter la langue, les joues, l'intérieur des lèvres, les gencives (gingivite), la gorge et le palais. Vous vous rendez compte que vous souffrez de stomatite lorsqu'une rougeur évidente de la muqueuse se manifeste dans la cavité buccale, ainsi que l’apparition de petites ulcérations douloureuses.

Après la stomatite, une augmentation de la sécrétion de salive peut se produire et, dans les cas graves, de la fièvre peut également apparaître avec un gonflement évident des ganglions lymphatiques. Si la situation s’aggrave, il est conseillé de se rendre aux urgences.

La stomatite est une inflammation douloureuse de l’intérieur de la bouche qui gêne également, parfois de manière très importante, les actions simples du quotidien comme manger et mastiquer, boire ou parler... Même boire un verre d'eau peut s’avérer très désagréable.

Ulcération, de quoi parle-t-on ?

Un ulcère est une lésion formant un trou dans la couche superficielle de la muqueuse buccale. Il est généralement rouge sur le contour (aphte), mais certains prennent parfois un aspect blanc, témoignant d’un dépôt de cellules mortes et de résidus alimentaires en leur centre. Certaines ulcérations forment des abcès, des cloques, des protubérances remplies de liquide transparent, appelées vésicules ou bulles en fonction de leur taille (1).

Quelles sont les causes de la stomatite ?

La stomatite peut avoir des origines diverses causées par :

- L’éruption d’une dent de sagesse

- Un agent infectieux (suite à une varicelle, un zona, de l’herpès)

- Un agent bactérien (tuberculose, syphilis)

- Une mycose (champignon ou levure Candida)

- Un agent allergène (médicament, allergie alimentaire, toxique…)

- Le port de prothèses dentaires

- Autres (grossesse, stress, cycle menstruel…)

Différentes appellations selon la cause

Stomatite aphteuse : la stomatite est associée à des ulcères aphteux.

Stomatite herpétique : liée au virus de l’herpès.

Stomatite prothétique : ex. le muguet causé par une prolifération de la levure Candida albicans (candidose) que l’on rencontre plus souvent en cas de diabète, port de prothèse dentaire, traitement stéroïdien. 

Facteurs favorisants l’inflammation de la muqueuse buccale et les ulcérations

Certains facteurs favorisent la survenue de la stomatite :

- Le tabagisme

- La consommation d’alcool

- Une hygiène bucco-dentaire insuffisante

- Une alimentation déséquilibrée

- La baisse des défenses immunitaires provoquée par des pathologies

- Un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie

Tabagisme et stomatite

Le tabagisme est un facteur aggravant des ulcérations buccales, et sans doute à plus d’un titre.

La fumée du tabac :

·       Expose la muqueuse buccale à des substances irritantes, des toxines et des agents carcinogènes, favorisant son érosion.

·       Exerce un effet desséchant sur la muqueuse.

·       Augmente la température dans la bouche.

·       Modifie l’acidité de la bouche.

·       Diminue la résistance aux infections virales, bactériennes et fongiques.

Quelles sont les solutions, comment soigner une stomatite ?

Toute ulcération buccale qui dure plus de 10 jours doit vous amener à consulter votre médecin ou dentiste (1).

·       Suivez le traitement médicamenteux indiqué par votre médecin

·       Adoptez un rituel de soins bucco-dentaires complet quotidien

·       Utilisez les bons outils, de la brosse à dents au bain de bouche

·       Évitez de fumer

Tout d’abord, une consultation chez votre médecin ou dentiste s’impose afin d’établir le diagnostic. Il cherchera à identifier la ou les causes et les facteurs favorisants afin de vous indiquer le traitement médicamenteux adapté à suivre. Il pourra proposer un antalgique, parfois sous la forme d’une pommade pour soulager la douleur, un antiseptique local en bains de bouche pour lutter contre l’infection, voire des antibiotiques.

Dans le cas d’une inflammation de la muqueuse buccale par une stomatite, un conseil primordial est de prendre soin de sa bouche grâce à un nettoyage quotidien complet au moins 2 fois par jour ou après chaque repas.

Comme déjà mentionné, l'inflammation provoque une certaine gêne et de la douleur. C’est pourquoi il est nécessaire de nettoyer sa bouche avec les bons outils, en commençant par la brosse à dents. En cas de stomatite, il est recommandé d’utiliser une brosse à dents à brins ultra-souples qui permet un brossage sans causer un traumatisme supplémentaire aux tissus mous sensibles en raison de l'inflammation et des ulcérations.

L'hygiène des outils utilisés est importante : après chaque utilisation, rincez bien la brosse à dents et laissez-la sécher avant de la ranger. En cas d'infection, vous pouvez également la rincer à l'eau et au bicarbonate de sodium pour éviter la prolifération des bactéries.

Nous vous recommandons également d’utiliser du fil dentaire et/ou une brossette interdentaire qui permettent une élimination plus complète des résidus alimentaires et de la plaque dans les espaces interdentaires.

Dans la plupart des cas, la douleur et l'inflammation devraient disparaître en quelques semaines. Pendant cette période, il est conseillé de ne pas fumer afin de ne pas irriter davantage les muqueuses.

Prévention de l'inflammation buccale

Pour prévenir la stomatite, il est primordial d’adopter un rituel de soins bucco-dentaires complet quotidien, en se brossant les dents après chaque repas et en utilisant un outil interdentaire. En complément un détartrage régulier chez le dentiste s’impose. Une alimentation équilibrée joue également un rôle important. Enfin, des contrôles réguliers chez votre chirurgien-dentiste, deux fois par an, vous aideront dans la prévention de la stomatite.

Que faut-il manger lorsqu’on a une inflammation de la bouche ?

Pour soulager les gênes causées par les ulcérations, vous pouvez également manger des aliments frais tels que des laits frappés, des yaourts, voire des glaces et des sorbets, mais en faisant attention à la température : ils ne doivent pas être trop froids.

Nous vous recommandons de boire une bonne quantité d'eau chaque jour, pour garder votre bouche bien hydratée.

Que ne faut-il pas manger lorsque vous avez une stomatite et des ulcérations ?

Pendant la période où la muqueuse buccale est affectée par la stomatite, qui provoque des aphtes sur le palais ou d'autres tissus mous de la bouche, la nutrition joue également un rôle décisif.

Il existe des aliments qui peuvent aggraver la situation et dont le contact avec les ulcérations peut être très douloureux et peut même provoquer des saignements.

Nous vous suggérons d'éviter de manger des aliments qui sont trop chauds. Même chose pour les aliments trop épicés qui peuvent déclencher une douleur aiguë lorsqu'ils sont en contact avec la zone enflammée.

Les aliments acides, notamment les fruits acides qui pourraient provoquer une sensation de brûlure immédiate dans la bouche (ananas, kiwi, fraises, orange, pamplemousse…) sont à écarter de votre alimentation.

Inflammation de la bouche chez les enfants

À un âge précoce, avant 6 ans, la stomatite est souvent virale. Il s’agit d’une affection fréquente chez l’enfant, apparaissant souvent entre 1 et 3 ans.

La stomatite chez l’enfant se traduit fréquemment par des ulcérations sur le palais qui sont très douloureuses et qui s'aggravent au contact des aliments et des boissons. Dans la majeure partie des cas, cette stomatite est de courte durée, et gérée par un traitement antalgique pour soulager l’enfant.

Avec l'apparition des premières dents, une visite chez le dentiste est recommandée tous les 6 mois car la santé bucco-dentaire concerne également la santé générale de l’enfant.

Retrouvez plus d’informations sur :

Aphtes et lésions

Identifiez les signes précoces des maladies de gencives

Brossage des dents : les erreurs les plus fréquentes

Douleur à l'intérieur des joues

 

Source :

(1) Le Manuel MSD, Ulcérations buccales et inflammation de la bouche, Bernard J Hennessy, DDS, Texas A&M University, College of Dentistry, dernière révision mai 2020, https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-bucco-dentaires/sympt%C3%B4mes-des-maladies-buccales-et-dentaires/ulc%C3%A9rations-buccales-et-inflammation-de-la-bouche?query=Stomatite