Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Suède

Douleur des gencives : comment les soulager ?

S’il est vrai qu’un mal de dents est un problème pour lequel vous agissez immédiatement en prenant rendez-vous chez votre dentiste, les symptômes douloureux qui pourraient être alarmants au niveau des gencives sont souvent sous-estimés. Pourtant, ils peuvent être le signe d’une inflammation ou d’une infection.

Voici un petit guide sur les douleurs des gencives, leurs causes et symptômes, et les solutions pouvant être apportées.

Homme avec des douleur aux gencives

Quels sont les symptômes associés à la douleur des gencives ?

Voici les symptômes pouvant être associés aux douleurs des gencives :

La présence de gencives rouges et gonflées est souvent liée à une accumulation de plaque dentaire, dépôt mou qui se dépose sur et entre les dents, constitué notamment de bactéries et de résidus alimentaires. Le nettoyage des dents et des espaces interdentaires vise à éliminer ce dépôt. S’il est effectué de manière insuffisante ou incomplète, la plaque va pouvoir s’accumuler et causer une inflammation des gencives. La plaque va aussi pouvoir se calcifier et donc durcir : c’est le tartre, qui ne peut être éliminé que par un détartrage au cabinet dentaire.

L’apparition des symptômes de rougeur ou de saignement devraient donc être un signal d’alerte vous évoquant la présence d’une gingivite (première étape de la maldie parodontale). Il est à noter que souvent, la gingivite n’est pas douloureuse, donc n’attendez pas d’avoir mal pour penser à une inflammation. 

Gencives douloureuses : quelles sont les causes ?

  • Soins bucco-dentaires insuffisants
  • Brossage trop vigoureux ou avec une brosse aux brins durs
  • Présence d’une infection
  • Malpositions dentaires
  • Port de prothèses dentaires
  • Bruxisme (grincement des dents)

Pourquoi j'ai mal aux gencives ?

Soins bucco-dentaires insuffisants

Un nettoyage bucco-dentaire insuffisant au quotidien est une première cause qui va nuire à vos gencives. L’accumulation de plaque bactérienne peut entraîner l’apparition d’une inflammation seulement 24h après les premiers dépôts

Le gonflement observé des gencives est lié à l’augmentation de l’afflux de sang pour transporter des molécules et cellules immunitaires. Les vaisseaux sanguins sont plus perméables et permettent la fuite de molécules vers les tissus gingivaux pour lutter contre l’infection liée à la plaque dentaire. Cette inflammation est ici caractéristique de la gingivite. 

Celle-ci peut évoluer si les bactéries continuent de se développer et colonisent l’espace qui se crée entre la gencive et la dent avec la poursuite de l’inflammation. Cet espace est alors appelé une poche parodontale. Des tissus de soutien plus profonds que la gencive sont alors progressivement atteints, dont l’os qui sert de soutien aux dents. On parle alors de parodontite. L’atteinte de ces tissus entraîne l’exposition de la base de la dent, qui n’est plus protégée par la gencive. Une sensibilité dentaire (au froid, au chaud…) apparaît alors. 

Au stade de la parodontite, seul le chirurgien-dentiste peut mettre en place un traitement afin d’éviter que la maladie ne progresse davantage, n’atteigne la racine de la dent et n’entraîne le déchaussement et la perte de la dent touchée.

Brossage trop vigoureux

Pour le brossage il est recommandé d’utiliser une brosse à brins souples afin de ne pas endommager la gencive. Malgré tout, un brossage trop appuyé peut se révéler agressif pour les gencives et provoquer des lésions douloureuses et inflammatoires.

Malpositions dentaires

Des dents mal positionnées sont plus difficiles à nettoyer correctement, certaines zones pouvant être difficilement accessibles et retenir certains débris alimentaires piégés, situation malheureusement favorable à une accumulation de plaque dentaire.

Prothèses dentaires

Le port de prothèses dentaires peut entraîner une irritation de la gencive et donc de la douleur. Cela arrive fréquemment lorsqu’on commence à la porter, car il faut un temps d’adaptation. Elle peut aussi être mal positionnée.  

Bagues d’orthodontie

Pour les mêmes raisons, des bagues d’orthodontie mal fixées sont susceptibles d’irriter et de léser la gencive. Ne pas hésiter à consulter son orthodontiste pour des ajustements, et a fortiori en début de traitement. Toute bague mal fixée doit être recollée.

Comme les malpositions dentaires et les prothèses, les appareils orthodontiques sont susceptibles d’entraver l’efficacité des soins bucco-dentaires, avec persistance de plaque dentaire et risque d’inflammation. Dans ces situations, il convient de redoubler de vigilance quant à la qualité de l’hygiène buccale. Ne pas hésiter à demander des conseils personnalisés auprès de son orthodontiste.

Carie dentaire

La carie est une maladie infectieuse de la dent causée par des bactéries qui détruisent progressivement l’émail puis la dentine. Les bactéries en cause sont naturellement présentes dans notre bouche. Ce sont les facteurs favorisant leur prolifération excessive qui posent problème comme des soins bucco-dentaires insuffisants, la consommation de sucre ou certains comportements. Sans prise en charge, la destruction de la structure de la dent devient rapidement douloureuse. Cette douleur se propage facilement provoquant des sensations de douleur dans l’ensemble des tissus environnants et notamment la gencive.

Changements hormonaux

Les variations hormonales entraînent une sensibilité accrue des tissus de soutien des dents (le parodonte qui comprend la gencive, le cément, le ligament et l’os) avec une augmentation du risque de gingivite. C’est ainsi que les douleurs des gencives sont aussi plus fréquentes chez certaines personnes et à certaines périodes de la vie en relation avec les variations des taux d’hormones sexuelles (progestérone, œstrogènes) : puberté, contraception orale, grossesse, ménopause.

Aphtes

Les aphtes sont de petites lésions ulcéreuses superficielles. Ils se forment sur les muqueuses à l’intérieur de la bouche : sur la lèvre interne, la joue, la langue, le palais, la gencive. Les aphtes sont fréquents et douloureux. Ils constituent une cause bénigne de douleurs des gencives.

Abcès

Un abcès dentaire est une infection bactérienne dont l’origine se situe dans la gencive ou au niveau du nerf de la dent. Dans les deux cas, la gencive est très douloureuse, enflée et du pus s’échappe. Fièvre et gonflement des ganglions accompagnent souvent l’abcès dentaire.  

Mycose

Les mycoses buccales peuvent entraîner des douleurs gingivales. Il s’agit d’infections fréquentes causées par un champignon appelé Candida albicans. Celui-ci est naturellement présent dans la bouche notamment et ne pose aucun problème, excepté lorsque certains facteurs favorisent sa prolifération à l’excès (hygiène buccale insuffisante, certains médicaments, diabète, manque de salive/sècheresse buccale…). Une mycose de la bouche (muguet, langue noire, perlèche) peut se manifester par des dépôts blanchâtres à l’intérieur des joues, une langue de couleur très foncée, des inconforts pendant les repas, une inflammation de la bouche, des douleurs.

Bruxisme

Un autre facteur qui peut provoquer des douleurs des gencives est le bruxisme, à savoir le fait de grincer des dents, en particulier pendant la nuit. Cela entraîne en général des douleurs dans la mâchoire et les joues notamment en raison de la pression forte qui est exercée lorsque les mâchoires se serrent. Une usure des dents ou un émail fracturé révélé lors d’une visite de contrôle chez le dentiste met aussi parfois sur la piste. En effet, le plus souvent la personne atteinte de bruxisme n’en a pas conscience alors que l’entourage peut témoigner du bruit pendant le sommeil. 

Selon la Fondation Sommeil (1), le bruxisme nocturne est d’origine neurologique : il s’agit d’une manifestation psychosomatique liée au stress qui échappe à la volonté. En une nuit, les dents peuvent frotter pendant 6 à 8 minutes, avec à la longue de graves conséquences pouvant dépasser le domaine bucco-dentaire. 

Quelles solutions pour apaiser le mal de gencives

  • Éliminer la plaque dentaire et le tartre
  • Brosser délicatement ses dents avec une brosse à brins souples
  • Prendre rendez-vous régulièrement avec votre chirurgien-dentiste 
  • Éviter de fumer
  • Traiter un facteur causal

Comme déjà évoqué, le mal de gencives est fréquemment lié à une inflammation causée par une accumulation de plaque dentaire et éventuellement de tartre. Dans ce cas, la première chose à faire est d’éliminer le déclencheur de cet état. L’élimination de la plaque dentaire et du tartre est la première étape pour soulager les gencives.

Pour éliminer la plaque, un nettoyage bucco-dentaire complet est la clé : brossage des dents à l’aide d’une brosse à brins souples avec la méthode adaptée, nettoyage des espaces interdentaire avec des brossettes ou du fil dentaire en fonction de l’espace entre vos dents. 

Si l’inflammation est bien installée et que la reprise d’un brossage minutieux n’a pas permis de retrouver une gencive plus saine, il est important de contacter votre dentiste, qui après un examen précis, pourra prescrire un traitement adapté. Une accumulation de tartre par exemple ne peut être éliminée qu’avec un nettoyage professionnel (détartrage et surfaçage radiculaire). Ce nettoyage va permettre d’assainir votre gencive, mais ce sont vos soins quotidiens à la maison qui seront déterminants sur la pérennité du résultat

Dans le cadre du bruxisme, il existe des gouttières à porter la nuit, pour limiter les effets des grincements sur les dents et protéger les arcades dentaires. 

Lorsqu’un facteur causal a été identifié, il convient de le prendre en charge à l’aide du traitement adapté : mycose, abcès, aphte, prothèse ou bague d’orthodontie mal fixée, carie…

Comment calmer la douleur des gencives ?

En complément de l’hygiène buccale, l’intervention du dentiste et l’élimination d’un facteur causal, certains gestes peuvent ponctuellement calmer la douleur.

Appliquer du froid sur la gencive douloureuse

Remplir sa bouche d’eau froide ou sucer un glaçon peut apporter un certain soulagement temporaire et réduire le gonflement gingival. Idéalement soda glacé et sorbet sont à éviter pour ne pas favoriser l’apport de sucre, lui-même impliqué dans l’inflammation et le développement de la plaque dentaire.

Masser les gencives

Le fait de masser délicatement la gencive stimule la circulation sanguine dans la zone douloureuse. Se laver soigneusement les mains avant et après afin de ne pas propager de bactéries. Effectuer avec le doigt de petits mouvements circulaires pendant 30 à 60 secondes. 

Comment prévenir les douleurs de gencives ?

Pour prévenir les maux de gencives, la prise de bonnes habitudes bucco-dentaires est primordiale. Se brosser les dents après chaque repas avec une brosse à brins souples, complété par le nettoyage des espaces interdentaires et un bain de bouche adapté, permet d’éviter l’accumulation de plaque dentaire et de préserver la santé des gencives.

Des contrôles réguliers chez votre chirurgien-dentiste sont également cruciaux pour pouvoir détecter au plus tôt d’éventuels problèmes.