Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Suède

Définition Aphte

Les aphtes sont des lésions douloureuses situées à l’intérieur de la bouche. Ils sont fréquents, mais sans gravité et non contagieux.

Les symptômes d’un aphte : petite plaie ronde, blanchâtre, entourée d’un halo rouge en relief, douloureuse avec sensation de brulure et de picotements.

Les causes : soins bucco-dentaires insuffisants, blessure, irritation, stress, facteurs génétiques, carences, maladie systémique…

Le traitement : guérison spontanée en quelques jours. 

Femme avec un aphte dans la bouche

Les symptômes d'un aphte

Comment peut-on attraper un aphte ?

Comment soigner un aphte ?

Diminer les risques de récidive

Quand consulter ?

Les symptômes d’un aphte

Les aphtes sont de petites lésions bénignes qui se forment dans la bouche, sur ou sous la langue, sur la gencive, le palais, à l’intérieur des joues et sur la face interne des lèvres.   

Ce sont de petites ulcérations buccales superficielles, souvent uniques, parfois multiples (jusqu’à 6), rondes ou ovales, plus ou moins étendues (2 à 10 mm), souvent de couleur blanche en leur centre et rouge en pourtour avec un léger relief.

Ils s’accompagnent d’une douleur vive, avec une sensation de brûlure et des picotements, pouvant entrainer une gêne à la parole, pour manger et pour se brosser les dents.

Ce sont des lésions buccales fréquentes qui débutent généralement durant l’enfance avec une tendance à la récidive. Les aphtes ne se transmettent pas d’une personne à une autre, ils ne sont pas contagieux.

Comment peut-on attraper un aphte ? 

  • Une blessure : une prothèse mal ajustée, une chirurgie buccale, un brossage trop agressif, une morsure ou des mordillements.
  • Une sensibilité alimentaire : certains aliments sont irritants comme le café, les noix, les fromages à pâte dure, les aliments acides ou épicés.
  • Le stress et la fatigue.
  • Certains médicaments : anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêtabloquants, biphosphonates, antibiotiques, chimiothérapies…
  • Les changements hormonaux menstruels (période des règles).
  • Une composante génétique explique les récidives chez certaines personnes, ainsi que la fréquence des aphtes dans certaines familles.
  • Une carence : en vitamine B12, fer, zinc, acide folique.
  • Certains aphtes sont liés à une maladie sous-jacente (maladie cœliaque ou intolérance au gluten, maladie de Crohn, maladie de Behçet…).

Comment soigner un aphte ?

Un aphte dans la bouche disparait spontanément en 5 à 10 jours, sans laisser de cicatrice.

Certains gestes peuvent soulager et accélérer la guérison :

  • Privilégier les boissons et les aliments froids.
  • Éliminer les facteurs favorisants : les brosses à dents à brins durs, les boissons et les aliments irritants (café, agrumes, ananas, tomates, noix, épices…)
  • Corriger une cause mécanique : ajuster une prothèse dentaire ou un appareil orthodontique…
  • Appliquer un film protecteur favorisant le soulagement et la cicatrisation à la surface de l’aphte, afin d’isoler la lésion des agents agressifs extérieurs et de favoriser la régénération des tissus.
  • Réaliser des bains de bouche spécifiques antiseptiques (sans alcool, sans rinçage).
  • Continuer à se brosser les dents deux fois par jour : même s’il est douloureux, le brossage est essentiel.

Diminuer les risques de récidive

Améliorer son hygiène bucco-dentaire : brosse à dents à brins souples, dentifrice fluoré non agressif (sans sulfates comme le « Sodium Lauryl Sulfate » qui est irritant pour les muqueuses buccales), usage du fil dentaire et/ou de brossettes interdentaires, bains de bouche.

Réduire les facteurs de risque : stress, fatigue, aliments irritants…

Quand consulter ?

Consulter son médecin en cas de fièvre associée, de gonflement d’un ganglion, de lésions très nombreuses (plus de 10) ou très étendues, de cicatrisation anormalement longue ou d’aphtes survenant sur d’autres parties du corps.

Consulter son dentiste en cas de récidives fréquentes (aphtes à répétition). 

Vous avez dit fréquent ?

Tout le monde fera l’expérience d’un aphte au cours de sa vie et on estime qu’une personne sur cinq fera des récidives [1]. 

Source :

[1] Axéll T et al., The occurrence of recurrent aphtous ulcers in an adult Swedish population, Acta Odontol Scand, 1985, 43(2): 121-5.