Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Suède

Définition Probiotique

Probiotiques avec un fond bleu

Microbiote buccal : ensemble de micro-organismes vivant en communauté

À côté des bactéries pathogènes contre lesquelles nous devons lutter pour ne pas tomber malades, nous hébergeons aussi de nombreuses populations de bactéries « amies », qui contribuent à notre bonne santé. Toutes ces bactéries vivent en communauté et en équilibre et forme le microbiote. Un déséquilibre du microbiote avec une prolifération des bactéries pathogènes provoque alors la maladie. La communauté de micro-organismes vivant dans notre intestin s’appelle le microbiome intestinal, celle dans notre bouche le microbiome buccal.

Probiotiques et santé bucco-dentaire

Les probiotiques, selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé, « sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ». Ils sont utilisés depuis plusieurs décennies pour leurs effets bénéfiques notamment sur le système digestif, l’immunité, ou encore les allergies. Mais les résultats d’études cliniques suggèrent que les probiotiques pourraient aussi agir sur notre santé bucco-dentaire.

L’engouement actuel pour ces micro-organismes est en rapport avec l’accumulation croissante des preuves scientifiques concernant leurs propriétés, lesquelles diffèrent selon les espèces ou la souche.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants administrés dans des quantités adéquates et conférant un bénéfice pour la santé de l’hôte : il s’agit de différentes souches de bactéries ou de levures (Lactobacillus, Streptococcus, Bifidobacterium…) qui sont par ailleurs naturellement présents dans les yaourts et les laits fermentés par exemple.

Une consommation régulière de yaourts a été associée à une diminution du risque de maladies parodontales (gingivites, parodontites). Les auteurs de cette étude ont attribué cet effet aux probiotiques issus des ferments lactiques présents dans les produits laitiers fermentés [1]. 

Rôles et propriétés des probiotiques 

Dans notre bouche en particulier, il a été montré que ces bonnes bactéries adhèrent aux différentes surfaces bucco-dentaires. Elles peuvent donc s’y stabiliser un certain temps et exercer des effets très utiles, tant en prévention qu’en complément lors du traitement de certaines maladies bucco-dentaires. En effet, elles contribuent à lutter contre les bactéries buccales pathogènes, celles qui précisément se développent dans la plaque dentaire, à l’origine des caries, des inflammations des gencives et de la mauvaise haleine.

Plusieurs modes d’action seraient impliqués parmi lesquels [2] :

  • Les probiotiques produisent des substances qui freinent la croissance des bactéries pathogènes.
  • Ils consomment les nutriments nécessaires au développement des souches pathogènes.
  • Ils limitent aussi leur implantation en modifiant le pH de la cavité buccale et en entrant en compétition pour les mêmes sites d’adhésion sur les muqueuses.
  • Ils dégradent les toxines produites par les bactéries pathogènes.

Quelle cure de probiotique ?

Pour être utiles, les probiotiques doivent être pris quotidiennement sous forme de cures d'un à plusieurs mois.

 

Sources :

[1] Shimazaki Y et al., Intake of dairy products and periodontal disease: the Hisayama Study, J Periodontol, 2008, 79(1):131-7.

[2] Teughel W et al., Probiotics and oral health care, Periodontology 2000, 2008, 48:111–47.

 

Plus d'informations sur :

Comment optimiser votre rituel bucco-dentaire quotidien

Définition Récession gingivale

Comprendre et prévenir le mal de dent

Pourquoi a-t-on la bouche sèche ?